Règles du poker Omaha Hi-Lo 

 

Apprenez à jouer au poker Omaha Hi-Lo

Pour de nombreux joueurs, c'est l'introduction naturelle aux jeux « high-low split ». Les concepts de base du poker, le poker Omaha High-Low offre de nouveaux  défis et de nouvelles stratégies à maîtriser.

A la différence de la main régulière au poker Omaha, au poker Omaha High-Low le pot est partagé en deux moitiés entre la main haute et la main basse.

Pour se qualifier pour la main basse, un joueur doit avoir 5 cartes, des 8 ou des cartes inférieures et pas de paires (les quintes ou les flushes vont bien) et la plus basse étant la meilleure (les as peuvent passer comme carte basse). La « meilleure » main basse est donc A-2-3-4-5.

La main haute partie du pot joue de la façon normale, le joueur ayant la meilleure main selon les rangs du poker régulier gagnant cette partie du pot. S'il n'y a pas de main basse qualifiée, la main haute remporte le pot tout entier.

Une main initial au Poker Omaha High-Low a différentes exigences ; les mains conformes à la stratégie du poker Omaha high-low sont celles qui donnent la possibilité de s'adjuger tout le pot  en gagnant la main haute et la main basse.

Pour les joueurs recherchant un jeu plus cérébral ou une introduction aux jeux mixtes, c'est l'une des meilleures façons de commencer.

Comment jouer au poker Omaha Hi-Lo : Guide étape par étape

Apprenez le jeu :

Vous trouverez dans ce guide une description étape par étape du jeu qui vous permettra de vous sentir à l'aise lorsque vous jouerez. Nous avons même eu recours aux sages conseils d'un certain nombre de joueurs éprouvés et accomplis dont les résultats et l'expérience sur Ladbrokes parlent d'eux mêmes, ils ont généreusement consacré de leur temps pour fournir des conseils stratégiques utiles.

Si vous souhaitez mettre en pratique ce que vous aurez appris ci-dessous mais que vous souhaitez encore un peu vous faire la main, nous disposons d'une vaste sélection de tables de poker sans enjeu d'argent sur le site.

Les blindes et le bouton :

Au début de chaque main de poker Omaha, high-low ou high seulement, deux choses sont une constante : le bouton et les blindes.

Le bouton est un disque placé devant le joueur et il signifie qui est le donneur pour cette main.

Les blindes sont des mises forcées (ainsi nommées parce que les joueurs doivent les miser « à l'aveugle », avant de voir quelque carte que ce soit) effectuées par les deux joueurs situés immédiatement à la gauche du bouton. Le premier joueur mise la petite blinde et le deuxième joueur la grosse blinde. La petite blinde est en général de la moitié du nombre de jetons de la grosse blinde. Après chaque main, le bouton, ainsi que les deux blindes, tournent d'une place vers la gauche. 

La Variation :

Comme le nom suggère, le poker Omaha High-Low a différentes valeurs pour une partie standard.

Dans une partie standard de poker Omaha, les joueurs se disputent seulement un pot. Au poker Omaha high-low (souvent écrit « hi-lo »), le pot est divisé en deux – une partie pour la main haute et une part pour la main basse. C'est là que les choses se compliquent un peu et c'est souvent l'une des choses qui font trébucher les nouveaux joueurs du jeu. C'est en fait très simple mais il faut un peu de temps pour comprendre.

Comme dans une main de poker Omaha normal, un joueur doit utiliser deux cartes de sa main et trois du tableau, cependant au High low, ces cartes ne doivent pas nécessairement être les mêmes pour la haute et la basse – un joueur peut utiliser n'importe quelle combinaison de deux cartes pour chaque partie du pot et peut utiliser la même carte ou même deux cartes deux fois.

La partie haute du pot se gagne de la façon normale, la main la plus haute de poker Omaha gagne. Cela ne change pas. Touefois, la main basse pose des problèmes à certains débutants, prenons quelques minutes pour l'expliquer.

Pour « se qualifier » pour la main basse, un joueur doit avoir cinq cartes, de valeur 8 ou inférieures (sans paires, et un as pouvant  compter comme carte basse). Deux des cinq cartes doivent venir de la main du joueur et trois des cinq cartes doivent venir du tableau et sans copies. Cela étant dit, on peut réaliser que souvent, il pourrait ne pas y avoir trois cartes de valeur 8 ou inférieures sur le tableau. Quand cela se produit, on considère qu'il n'y a pas de main basse et que la main haute jouera pour le pot tout entier.

La main basse est calculée en comptant depuis la carte la plus haute. Par conséquent, si un joueur avait les cartes : 7,6,4,3,2, ce sera une meilleure main basse que, par exemple 8,4,3,2,A, même si la seconde main a les petites cartes plus basses, c'est le sept dans ce cas qui est la clef. Prenons un autre exemple, 7,5,3,2,A comparé à 7,5,4,2,A. Dans ce, cas, c'est la première main qui gagne à nouveau. En comptant, le 4 est la clef, 7, 5, puis 3 contre 7, 5 puis 4. Avec des straight et des flushes ne comptant pas pour la basse (et ne comptant pas contre vous) la meilleure main basse est A,2,3,4,5, main connue sous le nom de Wheel. Et il peut y avoir un gros potentiel pour un split, notamment sur la main basse.

Action Pré-Flop :

Au poker Omaha High Low, à la différence du poker Texas Hold'em , un joueur reçoit quatre cartes couvertes.

Une fois que le joueur a reçu ses cartes couvertes, il doit prendre sa première décision : jouer ou ne pas jouer. Le joueur doit simplement décider s'il reste ou s'il quitte en effectuant la même mise que celle qui est en cours quand c'est à son tour de joueur (voire en augmentant  ce montant s'il le souhaite). Les enchères se font en séquence en partant du premier joueur à la situé gauche  du donneur et continuent en séquence dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce que toutes les mises aient été effectuées.

Les actions possibles disponiboes pour chaque joueur sont les suivantes : se coucher, suivre ou relancer.

Au fur et à mesure que l'action se déplace autour de la table, les joueurs pré-flop souhaitant rester doivent au moins suivre la grosse blinde (miser le même montant), OU, si un joueur précédent a relancé (augmenté sa mise), cette mise devra au moins être suivie pour rester dans la main. Un joueur a toujours la possibilité de se coucher à chaque fois que c'est à son tour de jouer.

S'il n'y a pas eu de relance quand le tour d'enchères revient au joueur de la grosse blinde, ce joueur a encore la possibilité de relancer s'il le souhaite. Tout l'argent mis dans le pot par un joueur avant la distribution de quelque carte que ce soit fait partie de sa mise totale. Par conséquent, si les blindes sont de $ 1 (petite blinde) et de $ 2 (grosse blinde) et qu'il n'y a pas de relance avant que ce soit au tour de la petite blinde de jouer, il lui suffira de mettre $ 1 supplémentaire dans le pot pour atteindre $ 2 car il a déjà investi $ 1 avant la distribution des cartes.

Un fois que toutes les mises sont  effectuées, le flop est distribué.

Le Flop :

Le flop consiste en trois cartes données face découverte au milieu de la table. Ce sont des cartes communes, ce qui veut dire qu'elles sont partagées par tous les joueurs et peuvent faire partie de la main de n'importe quel joueur.

Un tour de mise s'ensuit, en partant du joueur situé immédiatement à gauche du bouton et en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre autour de la table.

Une fois de plus, chaque joueur aura la possibilité de se coucher, de suivre ou de relancer.  Un check est une situation dans laquelle il n'y a pas de mise qu'un joueur doive suivre, si bien qu'il peut décider de continuer en checkant (autrement dit avec une mise de zéro). Les mises continuent ensuite de la façon indiquée ci-dessus jusqu'à ce que toutes les mises aient été effectuées.

The tournant :

Le tournant (turn ou fourth street) est distribuée face découverte au milieu de la table et devient une autre carte commune. Un tour de mise s'ensuit de la même façon que cela a été décrit ci-dessus. Les joueurs qui restent après ce tour de mise verront ensuite la carte finale.

La rivière :

La carte finale est la rivière (ou fifth street) ; elle est distribuée face découverte au milieu de la table et est aussi une carte commune. Les joueurs ont maintenant toutes les cartes qu'ils peuvent avoir. Le principe est d'avoir la meilleure main de cinq cartes au moyen des neuf cartes disponibles (les quatre cartes cachées et les cinq cartes communes).

Le tour de mise final a lieu maintenant de la même façon que les tours précédents. Les joueurs qui restent après la fin de tour de mise vont au showdown.

Le Showdown :

Une fois que toutes les mises ont été effectuées, les joueurs qui restent montrent leurs cartes. S'il y a eu une enchère lors du dernier tour, le joueur ayant effectué la dernière action positive (le dernier joueur à avoir fait une mise – et non pas à l'avoir suivi) montre ses cartes le premier, si lors du dernier tour de mise tous les joueurs ont « checké », c'est le joueur situé à la gauche immédiate du bouton qui montrera ses cartes en premier, puis ce sera aux autres joueurs en partant de lui dans le sens des aiguilles d'une montre.

Le  joueur ayant la meilleure main de cinq cartes remporte le pot. Si les mains de plusieurs joueurs sont identiques, le pot est partagé en parts égales entre les joueurs en question.

Les règles du poker Omaha ne font pas de différences entre les couleurs, si bien que le partage du pot est assez courant.

A la différence du poker Hold'em où un joueur peut utiliser n'importe quel combinaison de cartes couvertes et de cartes découvertes, au poker Omaha un joueur doit utiliser deux cartes de sa main, pas plus, pas moins, pour former sa main de cinq cartes.

Le bouton se déplace maintenant dans le sens des aiguilles d'une montre, sur le joueur suivant, et une nouvelle manche commence